Cité de l'Espace - Polaris Midi-Pyrénées

SCARAB

Scanner pour le Bilan Radiatif

L’instrument ScaRaB est conçu pour mesurer les échanges d’énergie entre la Terre et l’Espace.

Lorsque les rayons du Soleil atteignent notre planète, une partie d’entre eux sont absorbés par l’atmosphère et par le sol. Pour le reste, il est généralement renvoyé vers l’espace. L’étude de ce phénomène consiste à décrire le Bilan Radiatif de la Terre.

DES AVANCEES REMARQUABLES
A la fin des années 80, déjà convaincus que ce phénomène joue un rôle essentiel sur le climat, le Laboratoire de Météorologie Dynamique et le CNES ont conçu l’instrument ScaRaB. Ce radiomètre, très précis, a ensuite équipé les satellites russes METEOR (janvier 1994) et RESURS (mars 1995).

Ces deux programmes ont considérablement renforcé nos connaissances concernant le Bilan Radiatif de la Terre, et notamment le rôle des nuages dans ces mécanismes d’échange énergétique.

En juillet 1998, une nouvelle mission ScaRaB est lancée, depuis la base de Baïkonour. Malheureusement, suite à des incidents techniques, cette mission n’a pas durée plus de cinq mois.

UN INSTRUMENT ENCORE PERFORMANT
En effectuant des mesures régulières et précises de ces flux d’énergie, les instruments SCARAB ont permis de comprendre la nature des liens entre évolution climatique, phénomènes géologiques (volcans…) et activités humaines (augmentation des gaz à effet de serre…).

D’ici à la fin de l’année 2010, la mission Megha-Tropiques devrait embarquer à nouveau un instrument ScaRaB à son bord. Cette mission conjointe, entre le CNES et l’Agence spatiale indienne (ISRO), va s’intéresser plus particulièrement aux échanges d’énergie entre les océans et l’atmosphère, dans les régions tropicales.

DATES CLES
Juillet 1998
Lancement réussi d’un satellite embarquant un instrument SCARAB.

25 janvier 1994
Lancement réussi du premier instrument SCARAB à bord du satellite russe METEOR. Sa mission dura un an.

Liens

Les missions du CNES