Cité de l'Espace - Polaris Midi-Pyrénées

EGNOS

EGNOS est le premier pas vers le système européen indépendant de navigation par satellite, baptisé Galileo, bientôt opérationnel.

En coopération avec l’ESA, l’Agence Spatiale Européenne, le CNES est l’un des principaux acteurs du concept EGNOS. A Toulouse, un centre de contrôle du système Egnos, nommé SOU (System and Operation Unit) est situé sur une plateforme de la station spatiale. Plusieurs tâches déterminantes lui sont confiées :

- Planification et suivi des opérations d’Egnos
- Surveillance de la performance du signal et traitement des anomalies
- Gestion des évolutions du système, en coordination avec la Commission Européenne et l’ESA

UN SYSTEME PLUS PRECIS, PLUS SÛR
Opérationnel depuis 2005, Egnos fonctionne de manière complémentaire avec le système GPS. Il a d’ailleurs été conçu afin d’en pallier certaines limitations. Par exemple, Egnos assure une précision au mètre près, quand le GPS se contente d’une vingtaine de mètre.

L’intégrité du signal est également garantie. Une caractéristique très importante, notamment dans des domaines tels que l’aviation civile, ou encore des opérations de sauvetage, les convois de matières dangereuses…

Désormais, la plupart des GPS achetés dans le commerce sur la zone de l’Union Européenne bénéficient du système Egnos. Les améliorations sensibles apportées par Egnos font augurer le meilleur pour le projet Galiléo, déjà bien engagé. Normalement, d’ici la fin de l’année 2013, ce système de navigation par satellite entièrement européen devrait être opérationnel.

DATES
2013
Le projet GALILEO devrait être opérationnel. Egnos, et en quelque sorte le premier volet de GALILEO.

24 mars 2005
Inauguration du centre de contrôle du système Egnos, à Toulouse.

En savoir plus

Liens

Fiche détaillée.Centre de contrôle.