Cité de l'Espace - Polaris Midi-Pyrénées

ARGOS

Tel le géant aux cent yeux.

Simplicité et fiabilité sont les maîtres mots de ce système entièrement conçu et développé par le CNES.

C’est en 1978 que le satellite Tiros-N de la NASA est lancé, embarquant pour la première fois dans l’espace un système de réception Argos.

Depuis, la communauté internationale c’est laissée convaincre par ce système pratique et peu couteux, qui a fait ses preuves dans de nombreux domaines.

UN SYSTEME EN EXPANSION
Aujourd’hui, pas moins de 20 000 balises parsèment notre planète.

6000 d’entre elles servent spécifiquement l’océanographie et la météorologie.
Il s’agit généralement de balises dérivantes, donnant à la fois des indications sur les courants marins et sur la température de l’eau ou encore sa salinité.

6000 autres balises sont également utilisées pour le suivi et l’étude des animaux sauvages.
Une dimension essentielle pour la protection de la nature, rendue possible grâce à la miniaturisation progressive du système Argos.

Par exemple, le modèle le plus discret pèse… 5 grammes.

DES APPLICATIONS VARIEES
Argos diversifie l’étendue de ses applications:

- services fournis aux océanographes,
- accompagnement des projets des explorateurs de l’extrême,
- protecteurs de la faune,
- lutte contre la pêche clandestine et la piraterie
- lutte contre les pollutions hydrocarbures.


Liens

Présentation du CNESDossier multimédia