Cité de l'Espace - Polaris Midi-Pyrénées

VENUS EXPRESS

Une mission de 2 jours vénusiens, soit 500 jours terrestres.

L’Agence Spatiale Européenne, l’ESA, est à l’origine de cette mission qui sera sa première dédiée à la planète Vénus.

Venus EXpress (VEX), a pour mission l’observation de la surface de la planète et des différentes couches de son atmosphère. Objectif : en apprendre davantage sur le comportement atmosphérique de la petite sœur de la Terre.

Malgré des similitudes de taille et de composition entre Vénus et notre planète, d’importantes différences sont observables, notamment en ce qui concerne les atmosphères. Vénus Express est donc censé apporter un éclairage sur l’origine de l’instabilité de l’atmosphère de Vénus.

Astrium Toulouse en Chef d'orchestre
Astrium à Toulouse a particulièrement eu les responsabilités de Maitre d'Oeuvre du satelllite (26 sous-traitants, 7 laboratoires/instituts) et du logiciel de vol.
La participation française a porté sur différents instruments embarqués par le satellite, comme :
- VIRTIS , un spectro-imageur des domaines visible et infrarouge. Il est capable d’analyser toutes les couches de l’atmosphère ainsi que les nuages qui pourraient s’y trouver, relever la température de surface.
- SPICAV, un spectroscope dédié aux recherches sur la composition chimique de l’atmosphère de Vénus.
- ASPERA-4, chargé d’étudier les interactions entre les vents solaires et l’atmosphère de Vénus.

DATES CLES
Lancé par une fusée Soyouz depuis la base de Baïkonour le 9 novembre 2005, la mission Vénus devait durer 2 jours vénusiens, soit 500 jours terrestres. Face à des résultats encourageant, elle a bénéficié de plusieurs extensions, repoussant désormais sa fin au 31 décembre 2012.

Un nom qui répond à son défi majeur ?
VEX... Comme Express.
La mission a été développé en seulement 33 mois, dans des coûts très serrés, et pour un objectif scientifique très ambitieux !

Liens

Site de l'ESA (GB)Page du CNESVEX sur Wikipedia