Cité de l'Espace - Polaris Midi-Pyrénées

Etudes des petits corps du Système solaire 

Comètes, les bolides de l’espace

Voyageurs infatigables du système solaire, les comètes reviennent périodiquement traverser le ciel de la Terre, pour le plus grand bonheur des astronomes, professionnels comme amateurs.

Prises autrefois pour des signes de bon – ou mauvais – augure, les comètes font aujourd’hui la joie des astronomes, qui guettent leur retour régulier dans le ciel. Ces petites sphères de glace et de poussières sont surtout visibles grâce à leur chevelure, ou coma, composée de particules éjectées du noyau sous forme de gaz et que le rayonnement du Soleil vient ioniser, déclenchant la luminescence. A quoi il faut ajouter les queues de la comète, qui sont des enveloppes de gaz et de poussières poussées par la pression des rayons de notre étoile. Certaines comètes sont très connues, comme celle de Halley, qui ne reviendra qu'en 2061 !

L’étude des comètes en Midi-Pyrénées
Depuis le Pic du Midi, au-dessus de Tarbes, la station de planétologie des Pyrénées se consacre à l’étude des comètes qui traversent notre ciel grâce à deux téléscopes optiques de 60 et 105 cm de diamètre. Ces petits corps sont intéressants en cela qu’ils constituent de précieux indices sur la manière dont notre système solaire s’est formé il y a 4 ,5 milliards d’années. Les comètes pourraient aussi avoir joué un rôle dans l’évolution biologique de la Terre, en apportant les éléments chimiques qui ont permis aux briques élémentaires de la vie de se constituer.

Applications
Lancée en mars 2004, la mission Rosetta atteindra la comète Churyumov-Gerasimenko en 2014. Pendant deux ans, la sonde développée par EADS Astrium restera en orbite pour étudier le noyau et l’environnement de la comète. Un atterrisseur effectuera des prélèvements au sol et des analyses scientifiques.


Liens

Les comètes sur le CNES :La mission Rosetta L’équipe Comète du LESIA :