Cité de l'Espace - Polaris Midi-Pyrénées

Formation et dynamique des étoiles 

Un observatoire au sommet des Pyrénées

Perché à 2.877 m d'altitude, l'observatoire du Pic du Midi est depuis 1882 le haut lieu de l'astronomie en Midi-Pyrénées.

Loin de toute pollution humaine et atmosphérique, à 2.877 m d'altitude, l'observatoire astronomique du Pic du Midi plonge depuis 1882 dans le cosmos. Le site compte deux coupoles : celle du Télescope national Bernard Lyot (2m) est dédiée depuis 2006 à l'étude du magnétisme des étoiles, dont celui du Soleil.


La coupole Gentili, qui héberge le télescope de 1m, est spécialisée en astronomie planétaire : météo des planètes du système solaire, étude de Mars, des comètes et des astéroïdes. Le site compte également la lunette Jean Rösch (dédiée à l'étude de la surface solaire), un telescope amateur de 60 cm et un coronographe.

Applications
Pourquoi certaines étoiles, dont la rotation est trop lente pour générer un champ magnétique par effet dynamo, en possèdent-elles pourtant un ? Afin de le savoir, les chercheurs du Pic du Midi étudient le Soleil et les autres étoiles grâce au Telescope Bernard Lyot (TBL) de 2 m. Depuis 2006, ce puissant instrument est équipé d'un spectrographe de dernière génération, NARVAL. Développé par le Laboratoire d'Astrophysique de Toulouse-Tarbes (LATT), le CNRS et l'université Paul-Sabatier, il a permis de mettre en évidence la faible polarisation de la lumière d'une étoile comme Beltégeuse. C'est un indice que cette étoile supermassive possède un faible champ magnétique résiduel, tout comme le Soleil en période d'accalmie. La raison en serait les mouvements de matière au sein de l'étoile, qui créeraient un effet dynamo à petite échelle....


Liens

le site de l'OMP