Cité de l'Espace - Polaris Midi-Pyrénées

Galiléo va devenir opérationnel !

Système de localisation par constellation

Les ministres des États membres de l'Agence spatiale européenne et de l'Union européenne avaient en novembre 2010, lors du septième Conseil Espace à Bruxelles conforté le programme Galiléo.


Les ministres chargés de l'espace avaient souligné que les programmes phares Galileo et Copernicus (Surveillance mondiale pour l'environnement et la sécurité) demeurent les priorités de l'UE dans le spatial et ont lancé les grandes décisions pour être opérationnel. Encore deux satellites viennent d'être lancés par un Soyouz depuis la Guyane.

Galileo à l'ESA

 

 

Galileo

Un système indépendant, un outil omniprésent. La Commission Européenne, l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et le Centre National d’Etudes Spatial (CNES, Toulouse) sont à l’origine de ce projet, dans l'intention de développer un système indépendant de navigation par satellites. Galileo se distingue de ses homologues sous de nombreux aspects : - sa gestion est contrôlée par le civil (contrairement au GPS américain contrôlé par le secteur militaire), - sa précision (au mètre près), - plus sûr et plus complet : avec notamment une couverture optimale, jusqu’au niveau des hautes latitudes (arctique).